WoW, HearthStone, Overwatch… Bientôt indisponibles pour plus d’un milliard de personnes

News jeu WoW, HearthStone, Overwatch… Bientôt indisponibles pour plus d’un milliard de personnes

Lancées sur le tapis la semaine dernière, les négociations entre Blizzard Entertainment et Netease semblent avoir tourné au vinaigre : dans un communiqué, le premier explique l’arrêt de nombreux services tout en expliquant ce qui peut attendre les joueurs dans les semaines à venir.

Sommaire

  • La plupart des services Blizzard suspendus
  • Blizzard en Chine : et après ?

La plupart des services Blizzard suspendus

On vous en parlait la semaine dernière : Blizzard pourrait perdre l’un de ses partenaires les plus importants, à savoir Netease en Chine. Ce dernier est responsable de la distribution des jeux de l’éditeur dans l’Empire du Milieu, et était actuellement en négociations avec le papa de Warcraft, Diablo, Overwatch et cie. pour prolonger leur partenariat. Malheureusement, il semblerait que les discussions n’aient pas abouti à en croire le communiqué publié cette nuit par Activision-Blizzard King :

Blizzard Entertainment, Inc. a annoncé aujourd’hui qu’elle allait suspendre la plupart des services de jeux Blizzard en Chine continentale en raison de l’expiration des accords de licence actuels avec NetEase, Inc. le 23 janvier 2023. Cela concerne World of Warcraft, Hearthstone, Warcraft III : Reforged, Overwatch, la série StarCraft, Diablo III et Heroes of the Storm.

Comme prévu, le jeu mobile Diablo Immortal (sorti début juin en Occident puis dans l’été sur différents marchés asiatiques) n’est pas concerné par la clôture de ce partenariat puisqu’il fait l’objet d’un accord distinct entre les deux sociétés.

Blizzard en Chine : et après ?

Ce sont donc après environ quinze ans de collaboration que cette alliance entre Blizzard Entertainment et NetEase se termine. La première explique l’impossibilité de trouver un terrain d’entente pour prolonger cette collaboration pour qu’elle “soit conforme aux principes de fonctionnement et aux engagements de Blizzard” notamment envers les joueurs et les employés. C’est donc le 23 janvier prochain que NetEase et Blizzard cesseront de travailler ensemble pour la distribution des licences de ce dernier. Quel futur pour le contenu à venir ? À ce sujet, Activision-Blizzard ajoute aussi des précisions :

Nous allons suspendre les nouvelles ventes dans les jours à venir et les joueurs chinois recevront bientôt des détails sur la manière dont cela se déroulera. Prochaines sorties pour World of Warcraft : Dragonflight, Hearthstone : March of the Lich King, et la saison 2 d’Overwatch 2 auront lieu plus tard cette année.

C’est donc un marché constitué de nombreux joueurs qui n’est plus disponible aujourd’hui pour Blizzard, qui constituait alors 3% du chiffre d’affaires net consolidé d’Activision Blizzard en 2021. Des recettes qui pourraient venir en majorité du jeu de cartes Hearthstone, carton en Chine : le titre dispose de sa propre scène eSport, affiche des joueurs de très haut niveau que ce soit sur le mode standard ou le mode Battlegrounds, et a même forcé Blizzard a revoir le design de ses cartes pour s’adapter à la culture locale.

On peut donc s’attendre à ce que Blizzard cherche activement des partenaires pour vite reprendre le flambeau de la distribution : ce serait un énorme tollé si l’éditeur était forcé d’annuler ses services dans la Terre du Milieu, et ainsi réduire à néant l’investissement de tous les joueurs chinois dans ses jeux.

Leave a Reply