un joueur porte plainte contre Nvidia après la surchauffe de sa carte graphique

Alors que la polémique autour du problème de surchauffe des RTX 4090 n’en finit pas d’enfler, une première plainte a été déposée à l’encontre de Nvidia. Ce 11 novembre, Lucas Genova s’est rendu au tribunal fédéral de Californie dans l’espoir d’obtenir réparation au nom de tous les utilisateurs impactés par l’affaire.

Nvidia enquête rte 4090
Crédits : Nvidia

Difficile de ne pas se laisser tenter par un jeu de mots en voyant la nouvelle : ça commence à sentir le roussi pour Nvidia. Vous n’êtes probablement pas passé à côté du phénomène qui secoue la sphère des joueurs PC ces dernières semaines : certaines RTX 4090 chauffent tellement qu’elles font fondre le câble d’alimentation. D’abord isolé, le problème a rapidement pris de l’ampleur en s’étendant à plusieurs modèles et types de câbles différents.

L’inévitable est donc arrivé : un joueur a fini par porter plainte contre Nvidia. Il s’agit de Lucas Genova, qui accuse le constructeur d’enrichissement frauduleux, violation de garantie, fraude et violation de la loi générale du commerce de New York. La plainte a été déposée ce 11 novembre auprès du tribunal fédéral de Californie, nous apprend Tom’s Hardware.

Sur le même sujet — RTX 4090 : les modèles Founders Edition ne sont pas immunisés contre le problème de surchauffe

Nvidia risque le tribunal dans l’affaire des RTX 4090 qui fondent

Lucas Genova explique ainsi avoir acheté sa RTX 4090 pour 1599 dollars auprès du revendeur Best Buy. Il assure avoir une certaine expérience dans la construction de PC gaming et dans l’installation de ce genre de composants et qu’il a donc pris soin de respecter toutes les recommandations de sécurité lors du branchement de sa carte graphique. Malheureusement, cela ne l’a pas empêché de voir son adaptateur 16-pin fondre au bout de quelques jours.

La plainte stipule en outre que Nvidia « a commercialisé et vendu le RTX 4090 avec une fiche et une prise de câble d’alimentation défectueuses et dangereuses, ce qui a rendu les cartes des consommateurs inopérantes et pose un sérieux risque électrique et d’incendie pour chaque acheteur ». Lucas Genova explique avoir porté plainte au nom de tous les utilisateurs impactés par la situation. Plusieurs jours après les premiers témoignages, Nvidia ne parvient toujours pas à trouver l’origine de la surchauffe.

Source : Tom’s Hardware

Leave a Reply