Artemis : les premières images de la Terre vue par le vaisseau Orion donnent le vertige

illustration orion nasa

Une illustration de la navette spatiale Orion

© NASA

Parti de Floride mercredi 16 novembre au matin, le vaisseau spatial Orion livre déjà ses premières images de la Terre. Quelques heures après le décollage de la fusée SLS qui a propulsé la navette en direction de la Lune, la Nasa a diffusé une photo et une vidéo de 24 secondes. Et elles ont de quoi donner le vertige.

Pour rappel, sa mission, premier volet du programme Artemis, est de se placer en orbite autour de notre satellite naturel puis de revenir tranquillement sur Terre. Cela afin de tester ses équipements et ses trajectoires avant l’envoi d’une équipe d’astronautes sur la Lune pour y établir une base permanente dans les années à venir.

“Souriez, vous êtes filmé !”

La photo partagée par la NASA montre une partie du vaisseau, qui occupe un quart de l’image, et la Terre dans le coin inférieur droit, seule au milieu du néant, comme perdue. L’astronaute allemand Alexander Gerst résume très bien l’image : “Souriez, vous êtes filmé ! Vue fascinante du vaisseau spatial Orion de la Nasa, en route pour la Lune. Encore plus fascinant, la petite planète bleue dans le coin. Chacun de nous, êtres humains, est sur cette photo. Vraiment, tout le monde”, écrit-il sur Twitter.

terre vue orion nasa

Réalisée par l’une des caméras installées sur les ailes à panneaux solaires d’Orion, il s’agit de la première photo de la Terre prise par une navette humaine évoluant à plus de 50 000 km depuis la dernière mission Apollo en 1972, expliquent nos confrères de Florida Today.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Encore plus impressionnante peut-être, la vidéo de 24 secondes diffusée par la Nasa montre la Terre rapetisser progressivement à mesure qu’Orion s’en éloigne à une vitesse de 5 000 km/h.

Un vaisseau bardé de caméras

Lors de son périple de 25 jours, le vaisseau spatial nous enverra bien d’autres clichés de notre petite bille bleue et probablement même du système Terre-Lune. Orion est en effet très bien équipé pour cela, puisque l’appareil embarque un total de 16 caméras avec des définitions d’image allant de la SD à la 4K, détaille l’agence américaine dans un billet de blog. Elles visent en premier lieu à documenter le voyage scientifiquement et à permettre aux équipes de la Nasa de repérer d’éventuels problèmes techniques.

orion cameras nasa

Le réseau de caméras installé sur la navette Orion

© NASA

C’est pourquoi la plupart des caméras extérieures sont tournées vers Orion, et non vers l’espace. Un groupe d’appareils est également placé à l’intérieur du cockpit, en direction des hublots, afin de reproduire ce que verraient des astronautes présents à bord.

En fait, la Nasa a savamment disposé des caméras en fonction de chaque étape du voyage, de façon à ce que toutes les phases techniques telles que le décollage, la séparation avec la fusée SLS, le déploiement des panneaux solaires ou l’atterrissage puissent être étudiées. Sans pour autant négliger les moments où Orion nous offrira un point de vue exceptionnel sur la Lune et la Terre.

En revanche, il faudra attendre un peu avant de découvrir les plus beaux clichés du vaisseau, la bande passante pour le téléchargement des images étant limitée. Pour patienter, vous pouvez toujours suivre le voyage d’Orion en direct.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Leave a Reply