vivez en direct le lancement de la mégafusée vers la Lune

Artemis-1 : les Etats-Unis de nouveau à la conquête de la Lune

On a marché sur la Lune, s’intitulait – avec quinze ans d’avance sur l’historique mission Apollo-11 – l’album des aventures de Tintin paru en 1954. Avec le décollage d’Artemis-1 programmé mercredi 16 novembre, la NASA peut paraphraser Hergé et claironner « On va remarcher sur la Lune ».

Un demi-siècle après la fin du programme Apollo, en 1972, les Etats-Unis s’apprêtent à repartir vers le satellite naturel de la Terre, et Artemis-1 constitue la première étape de ce retour.

Ce ne sera pas encore l’heure du grand spectacle puisque cette mission, qui s’envolera du pas de tir 39B du centre spatial Kennedy (Floride), ne se posera pas sur la Lune et s’effectuera sans équipage. Seul passager humanoïde, un mannequin doté de capteurs qui mesureront si l’accélération au décollage et la violente décélération lors de la rentrée dans l’atmosphère, après un voyage de vingt-cinq jours, se situeront bien dans la fourchette du supportable pour des organismes humains. Se contentant de faire le tour de la Lune puis de revenir, Artemis-1 a pour objectif principal de tester tous les systèmes nécessaires à un aller-retour Terre-Lune.

Leave a Reply