Une démo virale d’un jeu Superman au cœur d’une escroquerie !

News jeu Une démo virale d’un jeu Superman au cœur d’une escroquerie !

Depuis un peu plus d’un an, les créateurs du monde entier peuvent accéder aux ressources de l’Unreal Engine 5 et commencer à concevoir quelques démos. Il y a quelques mois, une version commerciale du moteur, avant tout destinée aux développeurs, a été lancée. Le moteur va continuer à être amélioré, mais de nombreux projets sont en cours.

Unreal Engine 5, pilier de la “next-gen” ?

Redfall, ARK II, The Day Before, Hell is Us, Hellblade : Senua’s Sacrifice ou encore la prochaine trilogie The Witcher : Polaris (titre provisoire) ainsi que le remake du premier opus tourneront sous Unreal Engine 5, et il ne s’agit que d’un maigre échantillon des productions utilisant le nouveau moteur. Des dizaines de studios, allant d’InXile à Obsidian en passant par Sumo Digital, Xbox Games Studios, Focus Entertainment, Don’t Nod ou encore Tarsier, Gearbox et 2K vont utiliser le moteur d’Epic Games.

Fortnite utilise ce moteur depuis le début du Chapitre 3, et sert en partie de laboratoire aux nouvelles fonctionnalités. Remettons cependant les choses à plat : si l’Unreal Engine 5 est un ensemble d’outils souples et que les ressources disponibles permettent de créer, il reste une boîte à outils, et les studios continuent de développer des outils dédiés à leurs productions.

La démo Superman volée et vendue sur Steam !

Malgré tout, il est possible de bien s’amuser à “bidouiller”, et on en a eu un bel exemple avec la démo The Matrix Awakens, qui, en plus de donner un aperçu des capacités du moteur sur PC, PS5 et Xbox Series, pouvait entièrement êtré modifiée. Autant dire que les joueurs, les moddeurs et les développeurs ne s’en sont pas privés.

L’exemple le plus saisissant est peut être la démo de Tyson Butler-Boschma, qui a tout simplement imaginé un début de jeu Superman. Il faut dire que le super-héros de DC n’a jamais eu droit à un jeu en 3D du niveau de Marvel’s Spider-Man ou des Batman Arkham. En utilisant la ville de The Matrix Awakens et les outils de l’Unreal Engine 5, le développeur indépendant a pu proposer un concept qui a fait le buzz, et qu’il est toujours possible de télécharger sur Itch.io. Malheureusement, Tyson Butler-Boschma a visiblement été victime de personnes mal intentionnées, qui aurait volé la démo pour l’uploader sur Steam et en tirer des bénéfices.

Insider Gaming rapporte que le créateur a été informé de la situation début novembre, et que la démo aurait été vendue entre 10 et 50 dollars en fonction de la période. Une demande de retrait aurait été déposée le 7 novembre, et aurait été traitée hier. Mais entre temps, les escrocs ont tenté d’inverser la charge en affirmant que Tyson Butler-Boschma travaillait pour eux, et qu’il essayait de “tout garder pour lui”. Un argumentaire bancal, car la démo présente sur Itch.io n’est tout simplement pas monétisée.

De plus, Insider Gaming rapporte que les escrocs ont harcélé Tyson Butler-Boschma par message, envoyant au passage des réclamations DMCA à YouTube. Une situation complexe car le développeur ne peut pas réagir sans fournir ses informations personnelles, ce qui l’exposerait à la malveillance des voleurs. Cependant, il a présenté à Insider Gaming de nombreuses informations permettant de prouver qu’il était bien le créateur original de la démo, légitimant le relais. Visiblement, la publication de l’artic a accéléré les choses, puisque la démo aurait été retirée de Steam par la modération.


à lire aussi

Leave a Reply