La véritable taille de toutes les langues du monde parfaitement illustrée dans ce graphique

News hardware La véritable taille de toutes les langues du monde parfaitement illustrée dans ce graphique

Les frontières ne sauraient arrêter le langage. Qu’elles soient façonnées au fil des siècles sur un territoire donné, massifiées grâce au développement économique d’un pays ou imposées par la colonisation, les langues croissent à un rythme qui leur est propre, difficile à concevoir sans graphiques concrets. Nous en avons trouvé un particulièrement parlant !

Les cartes du monde vous mentent

Le planisphère que tout le monde a en tête est lui-même assez mensonger, notamment en ce qui concerne la taille des pays. Forcément, lorsqu’on met une sphère à plat, on triche sur certaines tailles pour conserver les bonnes formes. En étirant certains territoires, principalement au niveau de l’equateur, afin de représenter le monde à plat dans ses réelles dimensions nous obtenons ce que l’on appelle une Projection de Peters.

La véritable taille de toutes les langues du monde parfaitement illustrée dans ce graphique

La Projection de Peters n’est qu’un exemple de carte alternative au planisphère classique : il existe des travaux de géographes sur énormément d’autres sujets. Certaines cartes ajustent la taille des pays en fonction des inégalités économiques ou démographiques par exemple. Difficile de faire la même chose avec le language.

Le problème avec les langues, c’est que les locuteurs des plus parlées d’entre elles sont éparpillés à travers le monde entier. Une carte des langues qui représente des pays ne pourra jamais être satisfaisante. Pour résoudre le problème de l’éclatement des locuteurs, il faut trouver d’autres représentations schématiques, loin des cartes du monde. Sans ça, impossible de bien faire comprendre les choses.

Le graphique génial pour représenter la véritable taille des groupes de locuteurs des langues parlées à travers le monde

Attention, le graphique dont nous parlons aujourd’hui ne montre pas le nombre de locuteurs de chaque langue, mais le nombre de locuteurs natifs de chaque langue. Ce petit adjectif fait toute la différence. Si l’on prend en compte le nombre de locuteurs secondaires en compte, les chiffres changent du tout au tout. Vu le nombre de personnes qui apprennent l’anglais à l’école, la langue de Shakespeare repasse largement devant le chinois dans ces conditions. Mais bon, c’est de la triche, non ?

Chiffres de Statista, publiés en 2022

La véritable taille de toutes les langues du monde parfaitement illustrée dans ce graphique

Puisqu’il est très compliqué de trouver l’instrument idéal pour comparer les tailles de communautés linguistiques natives, le South China Morning Post (SMCP) a créé sa propre représentation… en cercle. Ce graphique a été repris par VisualCapitalist pour sa simplicité, son côté intuitif. Il existe d’autres représentations plus précises sur le même sujet (les communauté linguistiques natives), mais elles sont souvent très techniques. Pour le grand public, autant préférer le schéma le plus parlant.

Pour voir ce graphique en résolution maximale, rendez-vous
juste ici !

La véritable taille de toutes les langues du monde parfaitement illustrée dans ce graphique

Puisque seuls les locuteurs natifs sont pris en compte, le poids démographique joue énormément. Il sufit d’avoir des yeux pour se rendre compte que les différents dialectes parlés en Chine écrasent le monde. La taille de la portion “chinois” du graphique est plus importante que celles de l’espagnol, de l’anglais, de l’arabe et du français cumulés. C’est dire.

Quant à l’Inde (1,4 milliard d’habitants), il faut noter qu’il s’agit d’un pays très éclaté linguistiquement. Le tamil et ses près de 70 millions de locuteurs est principalement parlé an sein des frontières indiennes par exemple. De même pour le télougou ou le marathi.

La place du français, si petite, vous interpelle sûrement. C’est assez normal : l’écrasante majorité des locuteurs natifs de la langue de Molière se trouvent dans l’hexagone alors que la langue française est avant tout présente sur le continent africain. D’ailleurs, vu la croissance démographique de l’Afrique subsaharienne, il est possible que le français devienne la langue la plus parlée au monde à l’horizon 2050.

Leave a Reply