Test Samsung HW-Q800B : une excellente barre de son Dolby Atmos et DTS:X

Avec pas moins de 11 haut-parleurs, la HW-Q800B est une barre de son en configuration 5.1.2 canaux. Elle dispose de quatre modes d’écoute : Adaptive, Surround, Gaming et Standard. Ce dernier est de loin celui proposant le rendu le plus probant, puisqu’il n’applique aucun post-traitement.

En mode Standard donc, la HW-Q800B offre un rendu sonore très équilibré et particulièrement transparent qui sied autant aux films/séries qu’aux contenus musicaux. La barre retranscrit ainsi chaque timbre avec une précision tout à fait vertigineuse : il suffit de voir la courbe de la mesure du taux de distorsion harmonique pour en avoir un premier gros indice. Les voix sont, quant à elles, toujours claires et intelligibles, même lors de scènes très dynamiques et chargées en éléments.

C’est désormais une habitude chez Samsung, mais on reste toujours subjugué par la puissance considérable que les barres de son du fabricant sud-coréen sont capables de déployer. La HW-Q800B n’y échappe pas en disposant d’une dynamique hallucinante et d’une puissance délirante qui peut toutefois s’avérer traître, car, si le rendu sonore est plaisant et doux à volume modéré, il devient un peu plus agressif à mesure que le volume augmente, notamment sur les contenus musicaux.

Concernant le caisson de basses, il est toujours un modèle de réactivité et offre à la barre une excellente assise et une profondeur qui sied parfaitement aux explosions ou autres grondements. À l’instar de la barre, il dispose également d’une puissance tout à fait phénoménale, à même de faire trembler les murs.

S’agissant de la spatialisation, la HW-Q800B offre une scène sonore particulièrement large permettant aux effets surround de sortir largement des limites physiques de la barre. Les effets latéraux sont reproduits avec une excellente précision, mais manquent toutefois légèrement de profondeur : n’espérez pas entendre des sons provenant de derrière, par exemple. Les effets d’élévation offrent quant à eux un gain d’immersion certain, mais ils sont un peu diffus et ne semblent pas vraiment provenir du plafond. Les modes Surround et Gaming étendent encore davantage la scène sonore, et donc les effets surround, mais au prix d’une scène frontale plus brouillonne.

La fonction de calibration automatique SpaceFit Sound évolue avec cette nouvelle génération de barres. Auparavant, il était nécessaire de connecter la barre à un téléviseur Samsung pour bénéficier d’une calibration personnalisée à sa salle d’écoute. Dorénavant, la HW-Q800B dispose d’un micro intégré lui permettant de se calibrer toute seule. Nous n’avons cependant remarqué aucune amélioration, voire un quelconque changement du rendu sonore.

Leave a Reply