God of War Ragnarok : un lancement divin pour une exclusivité PlayStation, elle échoue au pied de l’Olympe

News jeu God of War Ragnarok : un lancement divin pour une exclusivité PlayStation, elle échoue au pied de l’Olympe

De loin considéré comme l’un des jeux les plus attendus de l’année, God of War Ragnarok ne semble avoir déçu ni la presse ni les joueurs. En témoignent le nombre de spectateurs mobilisés sur Twitch ce week-end pour voir le jeu.

Sommaire

  • God of War Ragnarok : le bouquet final
  • GoW Ragnarok : sur Twitch, c’est aussi la folie

God of War Ragnarok : le bouquet final

God of War Ragnarok : un lancement divin pour une exclusivité PlayStation, elle échoue au pied de l'Olympe

On aurait presque tendance à dire que la sortie de God of War : Ragnarok s’est faite en deux parties. Une première le 03 novembre avec la levée des embargos et la publication par la presse de nombreux articles autour du dernier-né de Santa Monica. Ce sont notamment les tests qui sont publiés en premier, dévoilant une pluie de critiques dithyrambiques dont la moyenne s’élève à 94/100 sur metacritic : en 2022, seul Elden Ring a fait mieux. C’est dire la séduction massive engendrée par la suite de l’opus de 2018.

Bien évidemment, la deuxième partie de la sortie s’est faite le 09 novembre dernier : c’était le jour officiel ou GoW Ragnarok était enfin disponible pour tout le monde. Un lancement commercial plus que réussi selon le patron de GfK Dorian Bloch qui indique que “les ventes physiques du premier jour étaient déjà supérieures à toutes les autres ventes de lancement sur une semaine complète” pour les autres titres de la franchise.

Acheter God of War Ragnarok chez E.Leclerc

GoW Ragnarok : sur Twitch, c’est aussi la folie

God of War Ragnarok : un lancement divin pour une exclusivité PlayStation, elle échoue au pied de l'Olympe

Un engouement qui s’est aussi observé sur Twitch, plateforme spéciale privilégiée par les “gamers” pour diffuser en direct (entre autres) leurs parties de jeux vidéo. Vendredi soir dernier, nous vous parlions déjà des 16 millions d’heures de gameplay diffusées sur le jeu : un sacré chiffre qui reste loin des mastodontes du genre mais qui permet au dernier jeu de Santa Monica de tutoyer les sommets. À ce sujet, c’est le nombre de spectateurs cumulés par l’exclusivité qui lui permet presque de s’imposer sur Twitch en tant qu’exclusivité PlayStation avec 480,655 personnes connectées simultanément. Un chiffre, vous l’aurez compris, qui le place en deuxième position derrière un certain The Last of Us : Part 2, qui a dépassé le demi-million (508,051) lors de sa sortie en 2020.

De quoi lancer le dernier voyage nordique de Kratos et Atreus en apothéose puisque God of War Ragnarok conclut le périple du dieu et de son fils en Asgard. De quoi signer la fin d’une ère pour la saga ? Une question avec un gros point d’interrogation dont les offres d’emplois et l’éventuelle rumeur sur la mythologie égyptienne pourraient être des éléments de réponse. En tout état de cause, c’est un repos bien mérité qui attend Cory Barlog, Eric Williams et leurs équipes après ce coup de tonnerre, sorti depuis le 09 novembre sur PlayStation 4 et PlayStation 5.

A propos de God of War : Ragnarok

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l’e-commerçant nous reversera une commission.
Les prix indiqués dans l’article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l’article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n’en soit informé.
En savoir plus.

Leave a Reply