Test Kobo Clara 2E : ceci n’est pas qu’une liseuse étanche, mais aussi un lecteur audio

KOBO CLARA 2E liseuse numerique

© Erick Fontaine / Lesnumériques

Une fois de plus, Kobo présente une liseuse minimaliste. À l’image du précédent modèle, la Clara 2E conserve ce côté sobre et simpliste, à commencer par le packaging, une simple boîte en carton recyclé contenant un mode d’emploi succinct et un cordon USB-C (sans bloc secteur). Ce dernier permet la recharge (rapide) de l’appareil, mais également son branchement à un PC. Elle dispose aussi du Bluetooth pour connecter un casque, des oreillettes ou une enceinte.

KOBO CLARA 2E liseuse numerique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Première différence avec la HD, la Clara 2E est moins austère avec ce coloris bi-ton. Une partie de l’arrière est granuleuse pour une meilleure prise en main, et arbore le gros bouton marche/arrêt.

La Clara 2E tient bien en main et s’avère plutôt légère (171 grammes) et fine (8,7 mm d’épaisseur pour une surface de 15,90 x 11,2 cm). C’est l’une des liseuses les plus fines du marché.

KOBO CLARA 2E liseuse numerique

© Erick Fontaine / Les Numériques

La mémoire interne de 16 Go — soit le double de la Clara HD — dispense la nouvelle Kobo de carte mémoire microSD et peut accueillir quelques milliers d’ouvrages.

Sa batterie de 1500 mAh lui confère une autonomie de “plusieurs semaines“, ce qui correspond en pratique à deux mois, à raison de 30 minutes de lecture par jour, Wi-Fi coupé. Pour plus d’économie, cette liseuse peut activer la fonction “mise en veille automatique” (après 5 à 60 min).

KOBO CLARA 2E liseuse numerique

© Erick Fontaine / Les Numériques

L’écran tactile capacitif HD de 6 pouces (diagonale de 15,24 cm) fait une nouvelle fois appel à la technologie E-Ink Carta 1200. La définition atteint 1448 x 1072 px (300 ppp) et bénéficie de la technologie ComfortLight permettant de lire confortablement quelle que soit la luminosité de l’environnement. Cette fonction permet également de réduire, voire d’éliminer la fameuse “lumière bleue” émise par les écrans et nuisible pour le sommeil.

Enfin, pour les adeptes de la lecture dans le bain, la Kobo Clara 2E est certifiée IPX8. Elle peut donc être immergée sous 2 m d’eau pendant 60 min.

L’étui amovible SleepCover (proposé en option) permet de mieux protéger la liseuse et de l’éteindre automatiquement en rabattant la couverture.

KOBO CLARA 2E liseuse numerique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Vendue 29,99 € et déclinée en trois coloris (noir, orange corail et vert de mer), la SleepCover, permet aussi de poser la liseuse sur une table verticalement, pour lire sans la tenir. Elle est éco-responsable et fabriquée à partir de plastique recyclé. Un autre étui plus basique est proposé à 19,99 €, mais il ne permet pas de placer la liseuse verticalement.

Note de la rédaction: 3 sur 5

Ergonomie

Même si la Clara 2E n’est pas couverte d’un revêtement en gomme douce, la façade arrière striée assure une bonne adhérence des doigts et limite les risques de chute. Comme nous l’évoquions en présentation, la mise sous tension s’effectue désormais plus facilement, depuis que la touche Marche/Arrêt située au dos de la liseuse.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Une fois allumée, la première chose qui vous est demandée est de connecter la liseuse à un réseau Wi-Fi. Dommage que le ou les réseaux les plus utilisés ne soient pas enregistrés, obligeant à taper son mot de passe chaque fois.

Après cela, la liseuse va automatiquement effectuer et télécharger la dernière mise à jour. Un compte Kobo est nécessaire pour profiter pleinement de la liseuse.

L’écran s’illumine assez rapidement, laissant apparaître une structure que l’on connaît bien chez Kobo. La partie supérieure droite présente le réglage de la luminosité, la connexion Wi-Fi 802.11 b/g/n, le niveau de la batterie, la synchronisation pour télécharger de nouveaux livres et les mises à jour, et un champ permettant d’effectuer des recherches sur un titre, auteur, série depuis la boutique Kobo ou parmi les livres téléchargés.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

La partie centrale de l’écran est occupé par des pavés dédiés aux derniers ouvrages consultés, extraits ou en cours de lecture, avec le pourcentage lu et le temps restant pour finir le livre, suivis des livres possédés et des recommandations de lectures similaires. Bien évidemment l’accès direct à la boutique Kobo est de mise ainsi qu’un lien vers l’offre d’abonnement mensuel Kobo Plus.

En bas de l’écran s’affichent quatre onglets (Accueil, Mes livres, Découvrir, et Plus).

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

La rubrique Plus est une sorte de fourre-tout comportant la liste des souhaits de lecture, les articles téléchargés via Pocket, l’activité liée au temps de lecture ainsi que les récompenses allant avec, les fonctionnalités bêta (navigateur Web, mode gros caractères, le carnet de croquis), les paramètres (boîte à outils de la liseuse) et la rubrique aide.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Une fois les ouvrages achetés et téléchargés, ils se rangent dans la collection de votre choix, définie par vos propres thèmes. Il est possible de tourner les pages de différentes manières. Pour cela, il faut se rendre dans la rubrique “Paramètres de lecture” où quatre modes vous sont proposés : choix d’une zone de l’écran pour tourner les pages et faire apparaître le menu (au centre ou en bas de la page). Le défilement des pages s’effectue en balayant l’écran de droite à gauche et inversement. Le taux de rafraîchissement peut intervenir page par page, jusqu’à dix maximum, ou à chaque fin de chapitre.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Une fois la lecture entamée, on peut accéder à différents réglages via un appui sur le bas ou au milieu de la page. Deux champs s’ouvrent à nous. Le premier dans la partie inférieure de la page nous renseigne sur le numéro de la page en cours et permet d’accéder à la table des matières, aux annotations, d’effectuer une recherche d’un mot ou expression sur la page ou de faire apparaître toutes les pages en pop-up pour aller plus rapidement vers l’une d’entre elles.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

La partie supérieure, la plus importante, permet de régler la luminosité, de choisir une police (parmi 11) et sa taille et de justifier le texte. On trouve également des statistiques de lecture sur le chapitre en cours et sur la totalité du livre, sans oublier la possibilité d’annoter des passages, le dictionnaire, des lectures similaires et des conseils d’usage (menu de lecture, tourner les pages, définir un mot, prendre des notes, ajuster la luminosité en glissant le long de l’écran et synchroniser la liseuse avec l’application mobile).

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

La Clara 2E permet d’effectuer des recherches pendant la lecture d’un ouvrage. Ainsi un appui long sur un mot fait apparaître une boîte de dialogue qui affiche sa définition via le dictionnaire Larousse intégré ou donne sa traduction via l’un des 21 dictionnaires proposés. On peut également se rendre sur Google ou Wikipédia. Les annotations, le surlignage et les marque-pages sont également de mise.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Note de la rédaction: 4 sur 5

Écran

L’écran capacitif de la Clara HD affiche une diagonale de 6 pouces (15,24 cm). Il s’agit d’un écran E-Ink Carta 1200 d’une définition de 1448 x 1072 px (300 ppp) à 16 niveaux de gris. Il occupe 63 % de la face avant. Et bonne nouvelle, il n’est pas trop sensible aux traces de doigts.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Lesnumériques

La technologie ComfortLight de Kobo adapte automatiquement la luminosité à la lumière du jour. Ainsi le paramètre “lumière naturelle” permet de contrôler la lumière diffusée par les diodes dissimulées sous l’écran. Cette lumière est d’abord très blanche puis vire vers l’orangée lorsqu’il fait nuit. Cela permet de réduire l’exposition à la lumière bleue, surtout pour mieux s’endormir. D’où la nécessité d’opter pour l’ajustement automatique qui fait varier la couleur de l’écran en fonction de l’heure de coucher que l’on aura préalablement indiquée.

Si la luminosité se règle à partir d’un onglet spécifique positionné dans la partie supérieure de l’écran, le lecteur aura la possibilité de la faire varier également en faisant glisser (de haut en bas et vice versa) son doigt sur la partie gauche de l’écran. Très pratique lorsque l’on est en pleine lecture.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Lesnumériques

Le mode sombre blanc sur noir est également disponible, permettant d’inverser le rendu de la page pour que le texte s’affiche en blanc sur fond noir.

Le taux de contraste mesuré (rétroéclairage éteint) révèle un indice de 110, ce qui n’est pas mal lorsque l’on sait que le podium est occupé par la Kobo Elipsa avec un indice de contraste de 132.

Note de la rédaction: 5 sur 5

Formats

À l’instar de la gamme Kobo, la Clara 2E est éclectique et prend en charge nativement 15 formats de lecture. On compte ainsi des eBooks (EPub, EPub3, FlePub, PDF, TXT, HTML et RTF), des images (JPEG, GIF, PNG, BMP, MOBI et TIFF) et des bandes dessinées (CBZ et CBR). On reste cependant sur une gestion sommaire des PDF ; la taille d’écran ne facilite d’ailleurs pas leur lecture et l’interface se révèle alors plutôt lente.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Malgré ses formats dédiés à la bande dessinée, CBZ et CBR, la Kobo Clara 2E n’est pas la liseuse la plus conseillée, notamment pour les bandes dessinées dites “franco-belges” et les Comics. Deux raisons à cela : la taille de l’écran et l’absence de couleurs. En revanche, pour les Mangas, la Kobo fait le job.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Mais ce qui retient l’attention, ou plutôt l’oreille, c’est la compatibilité avec les livres audio. Il suffit pour cela de se munir d’un casque ou d’une enceinte Bluethooth et d’acheter et de télécharger un livre audio (uniquement depuis la librairie en ligne Kobo). Le son est correct, mais l’affichage est un poil austère. Tout comme l’application mobile, on peut avancer ou reculer la lecture de 30 s, accélérer ou diminuer la vitesse de diction, régler le volume, accéder à la table des matières et effectuer des recherches via le dictionnaire sur un mot entendu.

Note de la rédaction: 3 sur 5

Outils

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

Kobo a abandonné les jeux (échecs, sudokus…) depuis la sortie du modèle Aura. Les habitués retrouveront donc la rubrique Activité qui contient les “Statistiques de lecture”, les “Récompenses” et “Pocket”.

La première permet de visualiser en temps réel la position dans le livre, dans le chapitre en cours, le temps restant pour finir le livre ou le chapitre. S’affiche également le nombre de pages lues par minute. On trouve également le nombre de livres lus ainsi que le nombre d’heures consacrées à la lecture.

KOBO CLARA 2E liseuse numérique

© Erick Fontaine / Les Numériques

La rubrique “Récompenses” motive les lecteurs avec 16 macarons à décrocher, parmi lesquels “amoureux des livres”, représenté par un baiser, ou “papillon social”, qui fait du lecteur un champion du réseau social après le partage de 10 livres sur Facebook.

La fonction “Pocket” permet quant à elle de lire en mode off-line des articles téléchargés depuis Internet grâce à la connexion Wi-Fi intégrée.

Points forts

  • Écran HD.

  • Étanche.

  • ComfortLight.

  • Compatibilité avec les livres audio.

Points faibles

  • La lecture compliquée de certaines BD et des PDF.

  • Un peu lourde avec son étui SleepCover.

Leave a Reply