Assassin’s Creed : Mirage, Infinity, Red, au-delà des jeux, quelle stratégie pour Ubisoft à l’avenir ?

News jeu Assassin’s Creed : Mirage, Infinity, Red, au-delà des jeux, quelle stratégie pour Ubisoft à l’avenir ?

C’est un secret pour personne, l’avenir d’Assassin’s Creed s’annonce très chargé. Mais au-delà des jeux, c’est l’approche même d’Ubisoft à l’égard de sa célèbre franchise qui change. En quoi est-ce désormais différent ? Comment la société aborde-t-elle l’avenir ? Voici, sans attendre, la réponse.

Derrière les 5 jeux Assassin’s Creed présentés lors du récent Ubisoft Forward, c’est l’approche même de la société à l’égard de sa licence qui change. Les aventures communes d’Altaïr, Ezio, Eivor entament leur “troisième phase” – comme le rapporte GamesIndustry. Son point de départ sera la sortie, de toute évidence simultanée, pas avant 2024, d’AC Codename Red et AC Infinity. Le premier se présente comme le prochain épisode principal d’Assassin’s Creed, avec comme cadre le Japon féodal, qui succédera à AC Mirage (2023). Le second se décrit comme un hub | métavers, reprenant l’identité visuelle de l’Animus et qui deviendra, selon Ubisoft, “l’unique point d’entrée” pour lancer les futurs titres de la franchise, qu’il s’agisse de triples-A ou d’expériences plus courtes. AC Infinity est voué à évoluer avec, à terme, du multijoueur, et des achats de jeux.

De gauche à droite : AC Mirage ; Infinity (Concept Art) ; Red

Assassin’s Creed : Mirage, Infinity, Red, au-delà des jeux, quelle stratégie pour Ubisoft à l’avenir ?Assassin’s Creed : Mirage, Infinity, Red, au-delà des jeux, quelle stratégie pour Ubisoft à l’avenir ?Assassin’s Creed : Mirage, Infinity, Red, au-delà des jeux, quelle stratégie pour Ubisoft à l’avenir ?

Un hub pour les gouverner

“C’est un changement capital pour la franchise” reconnaît Marc-Alexis Côté, producteur éxécutif de la série d’Ubisoft, toujours dans les colonnes de GamesIndustry. “Durant la troisième période, nous serons de meilleurs gardiens de notre méta-histoire, et ce hub nous aidera à réaliser cette promesse”. Comprenez par-là qu’Assassin’s Creed Infinity sera le garant d’une sorte de logique, de liant entre les différents titres et expériences. Après tout, la firme française a déjà commencé à interconnecter ses univers, comme ce fut le cas pour le quatrième DLC d’AC Valhalla, dernier épisode en date : avec “Crossover Stories”, l’héroïne d’AC Odyssey découvrait la culture Viking.

“À l’avenir, nous allons redoubler d’efforts sur notre passion pour l’histoire” affirme de plus Marc- Alexis Côté, cette fois dans l’Assassin’s Creed Showcase de septembre dernier… Eh oui, avec Infinity – qui lancera une “nouvelle philosophie de design” au sein d’Ubisoft, réunissant davantage les forces de l’entreprise à travers le monde – nous allons voir encore plus de pays ! À l’occasion du rendez-vous dédié à la licence, nous avons aussi découvert AC Codename Hexe, expérience “totalement différente” qui serait de toute évidence basée sur la sorcellerie. Pas plus d’infos pour l’heure, comme pour le jeu multi Invictus, créé par d’anciens de For Honor et Rainbow Six Siege.

De gauche à droite : AC Hexe ; Brotherhood (Multi)

Assassin’s Creed : Mirage, Infinity, Red, au-delà des jeux, quelle stratégie pour Ubisoft à l’avenir ?Assassin’s Creed : Mirage, Infinity, Red, au-delà des jeux, quelle stratégie pour Ubisoft à l’avenir ?

Vers de nouveaux horizons

Alors oui, Assassin’s Creed donne ici le sentiment de partir dans “tous les sens” mais en réalité, la franchise touche à tout depuis longtemps ! Au-delà des épisodes principaux – dont la cadence s’est vite établie à un par an, avant de ralentir en 2015 après AC Syndicate – nous avons souvent eu droit à des spin-offs et autres séries parallèles, que ce soit sur machines de salon | portables ou mobiles (AC Bloodlines, Liberation, Rebellion, jeux “2,5D” Chronicles China, India, Russia). Le tout accompagné par une flopée de romans et, bien sûr, un film, sorti en salles il y a six ans.

Au contraire, Ubisoft est à présent plus que jamais sûr de ce qu’il veut faire d’Assassin’s Creed : une “franchise médiatique emblématique” (“iconic media franchise” en anglais) explique encore GamesIndustry, au même titre que Far Cry et Splinter Cell. Le tout passe par des triples-A, très importants en termes d’image et de rayonnement pour la série, mais à la sortie désormais plus espacée et au suivi post-lancement plus appuyé ! Depuis la sortie d’AC Origins (2017), la firme s’affirme de plus en plus dans cette direction et ça commence à payer. Assassin’s Creed Valalla a dépassé, en février 2022, le milliard de dollars de revenus générés. Une première pour Ubisoft.

L’avenir d’Assassin’s Creed, présenté par la société française (Ubisoft Forward)

Assassin’s Creed : Mirage, Infinity, Red, au-delà des jeux, quelle stratégie pour Ubisoft à l’avenir ?

Finalement, pour changer Assassin’s Creed en quelque chose de plus énorme qu’énorme, il faut investir de nouveaux territoires. Plus important qu’Hexe, Invictus ou le documentaire “Beyond the Creed” et les concerts “Symphonic Adventure”, c’est l’ambitieux titre mobile AC Codename Jade (censé sortir bientôt) et la série en live-action produite par Netflix qui seront des pivots, à l’avenir. Le premier amène enfin le gameplay traditionnel de la licence sur smartphone – le tout en Chine, avec un héros entièrement personnalisable. Un prochain carton à la Genshin Impact ? Et depuis le carton de l’anime Cyberpunk Edgerunners, également sur Netflix, nous savons à quel point le cross-média peut contribuer au succès d’un jeu vidéo. Bref, tous les voyants semblent au vert.

A propos de Assassin’s Creed Mirage

Leave a Reply