Test Lave-linge Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW : l’ami des peaux délicates

Le Bespoke AI WW11BB744DGW est un lave-linge plutôt onéreux, lancé à 999 € tout de même. D’une capacité de 11 kg, il aligne une série de technologies embarquées pour justifier son tarif élevé. Bien évidemment, le constructeur l’a pourvu d’un moteur brushless à entraînement direct, sans courroie donc et promis comme étant moins bruyant, moins fragile et moins énergivore qu’un moteur classique. Celui-ci entraîne le tambour d’un volume de 72 litres à la vitesse de 1400 tr/min. Tout ceci n’a rien de très innovant, mais, comme les plus observateurs l’auront remarqué, l’acronyme AI (Artificial Intelligence) est là pour signaler que ce modèle est intelligent ; il saurait donc reconnaître le type de textile dans le tambour et il pourrait apprendre des habitudes de l’utilisateur pour lui proposer le cycle le plus adapté à la situation. Mais ce n’est pas tout. Il bénéficie également de technologies maintenant largement éprouvées comme le système de mélange d’eau et de produit lessiviel EcoBubble, par exemple. On retrouve également des fonctions vapeur permettant de rafraîchir du linge, mais de détendre les fibres textiles afin de faciliter le repassage. Toujours pour faciliter l’utilisation quotidienne, le Bespoke AI WW11BB744DGW est pourvu d’un distributeur automatique de lessive et d’adoucissant, dont il est bien sûr possible de se passer. Et comme un appareil premium est, de nos jours, un appareil connecté, on peut appairer le Bespoke AI à un smartphone équipé de l’application SmartThings.

Note de la rédaction: 5 sur 5

Commodité d’utilisation

Si le Bespoke AI WW11BB744DGW ne risque pas de redéfinir l’architecture générale d’un lave-linge, on ne peut cependant qu’apprécier l’effort de Samsung de rendre le tout un peu plus séduisant. Certes, tout cela est très subjectif, mais la molette en métal brossé dépouillée de toute indication sur son pourtour, l’uniformité de couleur du bandeau supérieur, ainsi que les touches sensitives très discrètes apportent un cachet particulier et réussi au lave-linge Bespoke.

Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW

Le Bespoke fermé et ouvert

Au premier abord, l’absence de nom de cycle autour de la molette, justement, peut interpeller. Il faut mettre le WW11BB744DGW sous tension pour que s’illumine l’afficheur électronique à droite de la molette. C’est sur la partie gauche de cet écran que sera indiqué quel programme de base est sélectionné grâce à une indication en toutes lettres. Et il y a le choix. En effet, ce ne sont pas moins de 23 cycles qui sont proposés, des plus classiques (cotons, synthétiques, délicats…) aux moins répandus (jeans, chemises ou “journée nuageuse” — pour intensifier l’essorage et réduire le temps de séchage). Certes, il faudra peut-être un peu de temps avant de trouver le programme idéal, mais le Bespoke AI semble paré à faire face à de nombreuses situations.

Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW

Un panneau de commande particulièrement réussi.

Comme souvent, le reste de la programmation concerne la température de l’eau, l’activation d’un rinçage supplémentaire, la vitesse d’essorage maximale… Bon point, le tout se fait très naturellement, puisque ces différents paramètres sont placés les uns à la suite des autres, de gauche à droite. Pour chipoter un peu, on peut regretter que les pixels utilisés pour le nom des cycles laissent leur place à un afficheur à segments un peu moins sophistiqué, mais l’essentiel des informations distillées étant chiffré, cela reste très suffisant.

Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW

Pixels et affichage bâton se partagent l’écran

Enfin, on achève la programmation en activant ou en désactivant quelques options supplémentaires. Pour cela, il faut presser le bouton orné d’une main et d’un signe “plus” et naviguer parmi les propositions grâce à la molette. Encore une fois, les indications lettrées sont très claires et ne laissent aucun doute quant aux fonctionnalités concernées.

Grâce à ce panneau de commande très bien conçu, on programme un cycle en un tournemain, sans s’arrêter pour savoir quoi faire. Et si cela ne suffisait pas, on peut également connecter le Bespoke AI WW11BB744DGW à un smartphone équipé de l’application SmartThings. La connexion entre les deux appareils ne pose pas de problème insurmontable, mais demande tout de même un peu de concentration pour bien suivre la procédure et rentrer les bons mots de passe.

L’application se concentre sur l’essentiel et ne va pas révolutionner le genre. Le principal intérêt réside donc dans la programmation à distance d’un cycle de lavage via l’écran de son smartphone. L’envoi de notifications aux moments importants du programme — ou quand il n’y a plus de détergent dans le bac à lessive — est également de la partie, ce qui peut éviter de laisser le linge moisir dans le tambour quand le lavage est terminé. L’application permet aussi de gérer certains aspects du lave-linge lui-même, comme les programmes disponibles via la molette ; une bonne idée pour sélectionner les cycles les plus utilisés.

De façon originale, il faut télécharger des addons pour bénéficier de services comme le monitoring de la consommation électrique ou les conseils de lavage. Chacun peut donc personnaliser son appli comme il le souhaite.

Si nous n’avons pas eu trop de difficultés à remplir le tambour de 72 litres avec 8,8 kg de linge — qui correspondent à 80 % de la charge maximale —, il nous semble bien plus présomptueux d’y caler 11 kg de linge divers.

Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW

Le bac à détergent s’ouvre amplement.

Quant au bac à détergent, il s’ouvre sur une large amplitude, que ce soit pour remplir les réservoirs ou ajouter de la lessive liquide pour un seul lavage. Précisons également qu’on le retire sans problème pour le nettoyer.

Note de la rédaction: 4 sur 5

Efficacité de lavage

Le Bespoke AI WW11BB744DGW retire les taches des vêtements de façon satisfaisante.

Comme l’intégralité des lave-linge de notre comparatif, il montre bien sûr ses limites face aux salissures les plus incrustées. La trace de rouge à lèvres, tout particulièrement, n’est jamais correctement estompée, quel que soit le programme choisi. C’est aussi le cas du carbone, en poudre ou mélangé à de l’eau, qui se distingue encore très nettement sur nos bandes de taches de test. Le café et le vin montrent eux aussi une certaine résistance. Les autres taches, moins difficiles à éliminer il est vrai, ne se voient presque plus.

En raison de la température de l’eau élevée, c’est le cycle à 60 °C qui se montre le plus efficace, suivi de près par le programme 3 kg coton dans sa version rapide. De façon étonnante, le cycle coton à 30 °C, toujours chargé de 3 kg de linge, mais dans sa version normale, est un peu moins performant. En queue de peloton, on retrouve le programme coton à 30 °C toujours, mais embarquant cette fois 80 % de la charge maximale.

Note de la rédaction: 4 sur 5

Consommation d’eau et d’électricité

Le lave-linge Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW n’est pas le modèle le plus économique de notre comparatif, mais il arrive tout de même à contenir ses besoins.

Le graphique montre cependant une énorme consommation d’eau pour le cycle linge de maison à 60 °C (30,5 l/kg de linge contre 22,7 l/kg de linge en moyenne sur les autres lave-linge que nous avons pu tester jusqu’ici). On constate par ailleurs un phénomène similaire pour le programme coton normal 30 °C chargé à 80 % de la capacité maximale (15,4 l/kg de linge contre 10,7 l/kg de linge). Heureusement, le Bespoke rentre dans le rang pour les autres cycles et se révèle même moins aquavore que la moyenne lors du cycle coton rapide 3 kg.

Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW

Consommation d’eau du Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW.

Le constat est semblable pour la consommation électrique. On remarque deux cycles plus énergivores que la moyenne ; le programme éco coton chargé à 80 % de la capacité maximale (0,93 kWh contre 0,68 kWh en moyenne) et le programme coton, toujours, mais dans sa version rapide et chargé de 3 kg de linge (0,75 kWh contre 0,39 kWh). Les autres cycles se révèlent bien plus raisonnables et montrent des besoins très similaires à la moyenne des autres lave-linge de notre comparatif.

Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW

Consommation d’électricité du Samsung Bespoke AI WW11BB744DGW

Points forts

  • Interface toujours aussi pratique.

  • Rinçage exceptionnel.

  • Silencieux.

Points faibles

  • Tambour un brin exigu pour la charge recommandée.

  • En difficulté face à certaines taches (vin, café…)

  • Quelques cycles gourmands en eau.

Conclusion

5 étoiles par LesNumériques.com
Note globale

Note de la rédaction: 5 sur 5


Comment fonctionne la notation ?

Encore une fois, Samsung réalise un presque-sans-faute avec son lave-linge Bespoke AI WW11BB744DG. On regrette que certaines taches, mieux estompées par d’autres appareils, lui posent quelques difficultés et que la consommation en eau soit parfois supérieure à la moyenne. Mais ces quelques menus défauts ne pèsent pas lourd face aux nombreuses qualités de ce modèle aussi agréable à utiliser que silencieux, et qui rince les vêtements avec efficacité, empêchant ainsi les résidus chimiques des lessives d’agresser les peaux les plus fragiles.

Leave a Reply