La streameuse n°1 de Twitch victime de chantage pour obtenir des “nudes”, elle expose l’astuce du responsable

News culture La streameuse n°1 de Twitch victime de chantage pour obtenir des “nudes”, elle expose l’astuce du responsable

Depuis quelques semaines, il semblerait que les comportements toxiques se soient accrus. En témoignent les différents témoignages observés sur les réseaux sociaux. Tout cela sans compter les tentatives d’extorsion qui frappent certaines streameuses.

Sommaire

  • Sexisme et harcèlement : des faits en hausse
  • “Ils me demandaient de leur envoyer une photo de ma poitrine nue”

Sexisme et harcèlement : des faits en hausse

Depuis quelques jours, les comportements toxiques concernant les streameuses ne cessent d’être mis en lumière. Est-ce une simple hausse des délits où des concernées qui n’en peuvent plus, à l’image du long thread partagé par Maghla pour décrire les coulisses de la vie d’une streameuse ?. Difficile à dire pour le moment, mais nul doute que l’on constate ces derniers jours la prise de parole de nombreuses streameuses exposer ce dont elles sont régulièrement victimes. En témoigne Chipsette qui décide de défier un spectateur sexiste en plein stream, ou alors la Laara_TV contrainte de prendre une pause loin de Twitch après avoir reçu des menaces de mort.

Des événements qui surgissent peu avant une grosse étude publiée par le Dr. Rachel Kowert. Elle a tenté d’éclaircir les raisons de la toxicité et du harcèlement chez les joueurs de jeux vidéo avec “La fusion d’identité et l’extrémisme dans les cultures du gaming“. Elle explore d’un point de vue sociologique les racines de la toxicité qu’on observe régulièrement chez les joueurs. On vous en fait le résumé avec le daily, en en-tête de cet article.

“Ils me demandaient de leur envoyer une photo de ma poitrine nue”

En tout état de cause, de nombreuses personnes malintentionnées traînent sur Internet. Elles peuvent vouloir extorquer de l’argent aux créateurs de contenus, surtout si ces derniers sont populaires : c’est par exemple le cas de Pokimane, vidéaste et streameuse la plus suivie sur Twitch. Il y a peu, elle prend la parole sur le réseau social pour expliqué avoir fait l’objet d’un chantage :

J’ai récemment été presque victime de chantage et je voulais partager ce qui m’est arrivé par précaution. J’ai téléchargé l’histoire sur mon tiktok, fortement recommandée. Surtout pour les petits créateurs. Faites attention à ce que vous partagez en ligne !

Dans la foulée, elle partage une vidéo d’elle face caméra enregistrée pour le réseau social TikTok. En première partie de vidéo, elle explique avoir fait affaire avec la marque Neiwai (spécialisée dans la lingerie). Quelques jours plus tard, Pokimane indique recevoir un mail de cette même marque l’invitant à une collaboration. Probablement en échange d’une communication sur les réseaux sociaux, la streameuse recevait alors un lot de soutiens-gorges sur mesure… pour lesquels elle devait envoyer quelque chose de très particulier :

J’ai réalisé qu’ils ne me montraient pas comment prendre mes mesures. Ils me demandaient de mettre un mètre ruban autour de moi et de leur envoyer une photo de ma poitrine nue.

Une arnaque très bien faite selon elle, qui va jusqu’à reproduire le site de la marque ainsi que les (presques) mêmes adresses. C’est en partie grâce au “hotmail” qu’elle a flairé l’embrouille, outre le fait qu’aucune marque ne demanderait des photos de vous nue. Une “quantité d’efforts à la fois comique et effrayante” a-t-elle conclu.

Leave a Reply