Un étrange trou noir particulièrement proche de la Terre découvert

C’est une magnifique découverte que viennent de faire les astronomes le 4 novembre. Comme le rapporte le New York Times, ces derniers ont découvert un nouveau trou noir de masse stellaire particulièrement proche de la Terre. Mieux encore, c’est le plus proche de notre planète que nous connaissons aujourd’hui.

Jusqu’ici, le trou noir le plus proche que nous avions à notre connaissance se trouvait à 3.000 années-lumière de la planète bleue. Record battu donc, puisque ce nouveau trou noir se trouve à environ 1.600 années-lumière, dans la constellation d’Ophiuchus. Tout juste à un pas de nous.

En tentant de décrire cet objet céleste, le média américain explique que nous avons ici affaire à «une coquille de vide béant 10 fois plus massive que le soleil, en orbite aussi loin de sa propre étoile que la Terre l’est de la nôtre». Une description quelque peu effrayante, non?

Trou noir dormant

Il n’y a pourtant (pour le moment) pas de quoi avoir peur. Ce trou noir est en fait à l’état dormant, c’est-à-dire qu’il n’aspire pas à tue-tête tout ce qui se trouve à proximité de lui sans s’arrêter. La Terre peut donc souffler, ce trou noir ne lui fera rien de mal.

Un trou noir similaire -le premier du genre- avait déjà été identifié il y a quelques mois à peine, cette fois-ci, dans le Grand Nuage de Magellan, une des galaxies satellites de la Voie Lactée. Moins voraces que leurs compères, ils sont aussi plus difficiles à détecter, étant donné qu’ils n’émettent pratiquement pas d’ondes électromagnétiques.

Dans le cas du nouveau trou noir particulièrement proche de la Terre, les scientifiques l’ont repéré en examinant les données du vaisseau spatial GAIA de l’Agence spatiale européenne. Des données qui montraient qu’une étoile vibrait d’une bien drôle de manière, comme si elle était sous l’influence gravitationnelle d’une force invisible. Une force invisible, et désormais démasquée.

Leave a Reply