Cet astéroïde pourrait rapporter plus d’un milliard d’euros à chaque personne vivant sur Terre

La NASA s’apprête à faire route vers un astéroïde d’une valeur inestimable. Baptisé “Psyche 16”, l’objet céleste connu pour la quantité de métaux précieux qu’il contient pèse, à lui seul, plus lourd que le PIB mondial.

L’histoire est digne d’un blockbuster de science-fiction américain. La NASA a annoncé, vendredi 28 octobre, qu’elle relançait sa mission vers l’astéroïde “16 Psyché”, initialement prévue pour l’année 2022. Il ne s’agit pas là de n’importe quelle mission, puisque l’objet céleste fait l’objet de toutes les convoitises. Composé d’une quantité impressionnante de métaux précieux, sa valeur est estimée à plusieurs milliers de milliards d’euros. Le lancement de l’engin spatial destiné à rejoindre l’astéroïde devrait avoir lieu le 10 octobre 2023, avec une arrivée estimée au mois d’août 2029, selon les informations fournies par l’agence spatiale américaine, qui met en ligne une vue à 360 degrés, et en temps réel, de l’astéroïde.

La Nasa à l’assaut de Psyché, l’astéroïde qui valait des milliards

L’une des cibles les plus intrigantes de la ceinture principale d’astéroïdes, Psyché est un astéroïde géant riche en métaux, environ trois fois plus éloigné du Soleil que la Terre“, écrit la NASA dans un communiqué. Situé entre Mars et Jupiter, son diamètre moyen est d’environ 226 kilomètres, soit “environ un seizième du diamètre de la Lune ou la distance entre Los Angeles et San Diego”. Outre ses caractéristiques astronomiques, Psyche est doté d’un noyau de fer, de nickel et d’or, le tout estimé à près 10.000 quadrillons d’euros. Si cette somme était répartie équitablement parmi la population mondiale, chaque être humain recevrait environ… 1,4 milliard d’euros ! “Le vaisseau spatial Psyche est destiné à se rendre à l’astéroïde en utilisant une propulsion solaire-électrique, après un survol de Mars et une assistance par gravité“, détaille l’agence spatiale.

Une mission d’exploration

Au-delà de son aspect pécunier, “l’astéroïde Psyche offre une fenêtre unique sur ces éléments constitutifs de la formation des planètes et la possibilité d’enquêter sur un type de monde jusque-là inexploré“, explique encore la NASA. Initialement, c’est en août 2022 que la NASA devait faire décoller son vaisseau spatial en direction Psyche, mais suite à des problèmes de développement et de logiciel, le lancement a été reporté au 10 octobre 2023. Toutefois, il faudra encore attendre six ans, jusqu’en 2029, pour que le vaisseau n’atteigne réellement sa cible. Cette première mission sera menée à des fins d’exploration, et non d’exploitation. Comme l’explique HLN, l’astéroïde et son contenu ne pourraient être pleinement exploités que s’il est ramené sur Terre, découpé et traité. Or, ramener Psyché 16 en un seul morceau relève de la mission impossible. À moins de le faire étape par étape, mais là encore, l’opération nécessiterait des moyens technologiques extrêmement onéreux qui ne sont pas à l’ordre du jour.

Ça peut aussi vous intéresser :

Combien de personnes ont déjà voyagé dans l’espace ?

Quand a débuté la conquête de l’espace ?

Pourquoi la NASA veut-elle envoyer des images d’humains nus dans l’espace ?

Leave a Reply