Un ancien géant du smartphone prophétise la mort de l’industrie

Un ancien cador du marché du smartphone estime que le secteur de la téléphonie mobile approche de sa fin. D’ici à 2030, les casques de réalité virtuelle et les lunettes pour la réalité augmentée devraient bouleverser les habitudes des consommateurs.

Nokia, une ancienne marque phare du secteur de la téléphonie mobile, s’attend à ce que le marché du smartphone disparaisse dans un avenir proche. Interrogé par nos confrères de The Spokesman, Nishant Batra, directeur de la stratégie et de la technologie de Nokia, estime que l’essor du métavers va s’accompagner de la mort du téléphone portable.

« Nous croyons que cet appareil sera dépassé par une expérience dans le métavers dans la seconde moitié de la décennie », explique Nishant Batra.

À lire aussi : Comment le gouvernement français se prépare à l’essor du métavers

Les lunettes AR et les casques VR vont-ils remplacer les smartphones ?

En lieu et place de l’omniprésent smartphone, les utilisateurs seront équipés d’appareils destinés à la réalité virtuelle et augmentée. En d’autres termes, les lunettes connectés AR (Augmented Reality) et les casques VR (Virtual Realiyt), devraient progressivement remplacer le smartphone. C’est en tout cas l’avis de Nokia.

« L’adoption généralisée de la technologie par les entreprises et les consommateurs sera essentielle pour qu’elle décolle vraiment, et cela dépendra également de la disponibilité d’appareils de réalité virtuelle et de réalité augmentée abordables et ergonomiques connectés sans fil », fait valoir Nishant Batra.

L’un des obstacles à la démocratisation du métavers réside dans la conception d’appareils faciles d’utilisation à prix contenu. Pour Nokia, les mondes numériques resteront réservés à une poignée d’internautes tant que le prix des casques restera élevé. Dans un billet sur le site de Nokia, le directeur de la technologie souligne d’ailleurs que les consommateurs sont très sensibles aux questions telles que le prix et la facilité d’utilisation,

De nombreux géants de la technologie se préparent d’ores et déjà à ce changement massif d’habitudes. Le groupe Meta, qui mise tout sur le métavers, prévoit d’ailleurs de lancer ses premières lunettes pour la réalité augmentée autour de 2026. En prévision de la démocratisation du métavers, l’entreprise a aussi lancé plusieurs casques VR sous l’impulsion de son PDG Mark Zuckerberg. Meta commercialise par exemple le Quest 2 ou le Quest Pro, un casque plus haut de gamme.

Les géants du smartphone se tournent vers le métavers

Même son de cloche du côté d’Apple, l’incontournable numéro 2 mondial du smartphone. Le géant de Cupertino devrait présenter son premier casque de réalité mixte, combinant réalité augmentée et virtuelle, dans le courant de janvier 2023. En parallèle, Apple travaille sur une paire de lunettes AR, plus proches d’une paire de lunettes classique, pour attirer le grand public. Pour l’heure, ce projet est évoqué sous le nom d’Apple Glass.

D’autres constructeurs de smartphones négocient dès maintenant le virage vers la réalité mixte. C’est aussi le cas de Xiaomi, l’actuel numéro 3 mondial du marché. La marque chinoise a dévoilé des Mijia Glass Camera, des lunettes AR destinés exclusivement à la Chine, l’été dernier. Citons aussi les Air Glass de la frime chinoise Oppo, filiale du groupe BBK Electronics.

Pour mémoire, Ming-Chi Kuo, célèbre analyste spécialisé dans l’industrie de la téléphonie mobile, abonde dans le même sens que Nokia et se prépare à la mort du smartphone. L’expert financier estime d’ailleurs que l’iPhone va tirer sa révérence d’ici à 2030.

« L’objectif d’Apple est de remplacer l’iPhone par la réalité augmentée dans dix ans, ce qui représente la demande de casques de réalité augmentée dépassera au moins un milliard de pièces en dix ans », déclare Ming-Chi Kuo dans un rapport financier publié en 2021.

En prévision du moment où la réalité mixte va supplanter les téléphones, Apple travaille d’ailleurs activement sur ses lunettes AR entièrement autonomes. Les futurs Apple Glass devraient en effet fonctionner sans être connectées à un iPhone. Pour Nokia, les accessoires VR/ AR se démocratiseront uniquement quand ils s’émanciperont du smartphone. À ce titre, on notera que les derniers casques de Meta sont complètement autonomes. Alors, êtes-vous prêts pour la disparition du téléphone portable ?

Source :

Spokesman

Leave a Reply