Tant qu’il y aura des consoles PlayStation, Call of Duty restera dessus, précise Xbox | Xbox One

Le rachat d’Activision Blizzard King par Microsoft est toujours en cours d’examen par différentes autorités de la concurrence dans le monde et pourrait être entériné au printemps 2023. Phil Spencer, le patron de Xbox, admet passer beaucoup de temps avec les régulateurs en ce moment, et a donné une petite précision quant à l’avenir de la franchise Call of Duty.

Call of Duty devrait rester sur PlayStation tant qu’il y aura des consoles

Beaucoup de discussions tournent autour de la franchise Call of Duty et Sony a déjà évoqué ses craintes de voir la licence disparaitre de ses plateformes. Microsoft dit pourtant avoir proposé à Sony des engagements qui vont au-delà des contrats déjà signés entre PlayStation et Activision. Mais cela ne semble pas suffisant aux yeux de Sony qui a peur de voir Xbox se créer des avantages spécifiques avec cette licence.

Jusqu’à présent, Xbox a toujours dit que son souhait était de voir la licence Call of Duty continuer de sortir sur PlayStation. Et aujourd’hui, à l’occasion d’une interview avec la chaîne Youtube Same Brain, Phil Spencer est allé un tout petit peu plus loin.

Nous n’allons pas retirer Call of Duty de PlayStation, ce n’est pas notre intention. Nous ne souhaitons pas ça aussi longtemps qu’il existera une console PlayStation sur laquelle sortir [Call of Duty].

Notre objectif est de sortir Call of Duty sur PlayStation de façon similaire à ce que nous avons fait avec Minecraft depuis que nous l’avons, où nous avons plutôt élargi les endroits où les gens peuvent jouer à Minecraft. Nous n’avons pas réduit ça, et ça s’est bien passé. Ça a été bénéfique à la communauté Minecraft, selon moi, et je veux faire la même chose lorsque nous réfléchissons à Call of Duty dans les prochaines années.

Concernant Xbox, Phil Spencer dit que le meilleur ajout qu’ils peuvent faire est d’apporter ces jeux dans le catalogue Xbox Game Pass, mais pas de les retirer d’autres plateformes, bien au contraire. Il y a quelques jours à peine, Phil Spencer disait au Wall Street Journal qu’il adorerait voir Call of Duty sur Nintendo Switch après le rachat d’Activision.

Notons tout de même que malgré ses déclarations, Microsoft ne semble pas prêt à graver dans le marbre la disponibilité de Call of Duty sur PlayStation. Sony voudrait Call of Duty pour la vie, mais l’avenir de la licence sur PlayStation restera dans les faits incertain à partir des années 2025/2026, date de fin des contrats avec Activision. Jusqu’à présent, Microsoft a toujours parlé de « désir » de continuer à sortir Call of Duty sur PlayStation, une nuance qui persiste encore aujourd’hui.

Il y a deux semaines, nous découvrions les arguments de Microsoft en réponse à ceux de la CMA. Microsoft indiquait notamment que même sans Call of Duty, « la base de joueurs de PlayStation resterait nettement plus importante que celle de Xbox aujourd’hui. »

Bien évidemment, continuer de sortir la licence Call of Duty sur PlayStation représenterait une manne financière importante pour Microsoft. Pas plus tard qu’aujourd’hui, PlayStation a d’ailleurs confirmé que Call of Duty : Modern Warfare II était le plus gros lancement d’un jeu de la licence sur le PlayStation Store.

Le rachat d’Activision pourrait être validé au printemps 2023

La question que tout le monde se pose, c’est de savoir quand le rachat sera validé. Certains imaginaient déjà qu’il puisse se faire à la fin de l’année, mais il est peu probable que les choses aillent si vite.

Nous sommes maintenant dans le process de régulation, ce qui signifie que je passe beaucoup de temps devant les régulateurs pour parler de cette industrie et de nos intentions sur ce deal.

Nous nous attendons à ce que cela soit validé pendant l’exercice financier actuel, qui pour Microsoft se termine en juin. Nous pensons que ce sera dans ce laps de temps. Je suis assez confiant dans la conclusion de l’affaire. Comme je l’ai dit, je passe du temps avec les régulateurs et je pense qu’ils posent de bonnes questions honnêtes à propos d’un tel deal, qui est l’un des plus gros que Microsoft ait fait, et assurément le plus gros me concernant, qui me tient parfois éveillé la nuit.

Sauf surprise, rendez-vous donc au printemps 2023 pour l’officialisation (ou non) du rachat d’Activision Blizzard King par Microsoft. Les autorités britanniques doivent rendre leur verdict en mars 2023.

Les dernières informations à propos du rachat Activision Blizzard

Leave a Reply