“Le plus gros depuis 8 ans” : l’incroyable découverte d’un astéroïde tueur de planètes caché par la lumière du soleil

Ce n’est pas pour demain, mais si 2022 AP7 entre un jour en collision avec la Terre, les scientifiques prédisent le pire. 

L’espace et ses mystères. Une équipe d’astronomes a réalisé une incroyable découverte : un astéroïde dévoreur de planètes. 

Les roches extraterrestres capables de représenter une menace pour la Terre sont sous observation constantes des spécialistes du monde entier. Et si le phénomène a de quoi fasciner, il ne représente pas forcément une menace directe puisque d’après la NASA, aucune collision apocalyptique ne devrait arriver d’ici les 100 prochaines années. 

A lire aussi :
La NASA alerte : un astéroïde “potentiellement dangereux” va “frôler” la Terre le jour d’Halloween

“Le plus gros astéroïde potentiellement dangereux découvert au cours des huit dernières années environ”

Or, ce lundi 31 octobre, le New York Times relaye une découverte incroyable. Celle d’un astéroïde tueur de planètes, caché jusque-là par la lumière du soleil. En effet, les scientifiques repèrent ce genre de roches potentiellement dangereuses grâce à la lumière du soleil qui se reflète sur leur surface. Or, il est parfois difficile de les détecter selon l’endroit où il se trouve par rapport au soleil. Malgré son diamètre imposant (1,5 km de large), 2022 AP7 a ainsi été découvert grâce à des appareils de haute technologie spécialement conçus pour étudier l’énergie noire, comme le télescope Victor M. Blanco au Chili. Sa découverte, officialisée ce lundi, fait ainsi de lui “le plus gros astéroïde potentiellement dangereux découvert au cours des huit dernières années environ”, selon Scott Sheppard, astronome à la Carnegie Institution for Science à Washington, et auteur de l’étude.

À ce jour, 2022 AP7 ne croise l’orbite de la Terre qu’à une distance de 7 millions de kilomètres. Sa dangerosité n’est donc pas effective dans un avenir prévisible. Néanmoins, si le pire devait arriver, gare aux dégâts. “C’est ce que nous appelons un tueur de planète”, a déclaré le Dr Sheppard. “Si celui-ci frappait la Terre, cela causerait une destruction planétaire. Ce serait très mauvais pour la vie telle que nous la connaissons”.

Leave a Reply