Apple et Samsung battus à plate couture sur le marché n°1 des smartphones

Le marché des smartphones souffre au troisième trimestre 2022. Une situation qui n’empêche pas certaines marques de tirer leur épingle du jeu. Sur le plus grand marché du monde, Samsung, Apple et Xiaomi ne sont même pas dans le top 3.

Tous les marchés ne se ressemblent pas, comme le prouvent les derniers chiffres de l’International Data Corporation (IDC) qui dressent un classement des constructeurs de smartphones en Chine très différent de celui que l’on connait en Europe ou des États-Unis.

Un marché des smartphones en berne, sauf sur le haut de gamme

Le 28 octobre dernier, IDC a partagé son dernier rapport autour du marché des smartphones au troisième trimestre 2022. Nous vous parlions il y a quelques jours de la dégringole générale du marché mondial des smartphones sur cette période. Une tendance à laquelle n’échappe pas la Chine qui reste le plus grand marché au monde pour les téléphones portables. Dans l’Empire du Milieu, le nombre de smartphones expédiés a chuté de 11,9 % sur un an.

Seul le marché des smartphones haut de gamme est en progression en Chine avec 22,4 % de part de marché, en progression de 1,9 % sur un an et de 2,3 % par rapport au mois dernier. Une tendance qui profite évidemment à Apple qui reste toujours leader incontesté sur le haut de gamme au niveau mondial. En revanche, la marque américaine est à la quatrième place des constructeurs sur le marché chinois avec 15,1 % de part de marché. C’est la seule marque du top 5 qui est en progression sur un an (+2,5 %).

Les marques chinoises dominent le classement

Samsung, leader mondial des smartphones, n’est pas présent parmi les cinq plus gros vendeurs de smartphones en Chine. La première place est occupée par Vivo, solide leader avec 20 % de marché, contre 22,1 % l’année dernière à la même période. Un net recule de 20,5 % sur un an.

expedition smartphones chine t3 2023
Part de marché des constructeurs de smartphones en Chine au 3e trimestre 2022.

Honor, second du classement, s’en sort un peu mieux avec 17,3 % de part de marché, un chiffre en recul de « seulement » 9,1 % par rapport à l’an passé. OPPO arrive troisième de ce classement. La marque chinoise essuie un revers important avec un recul de 27,9 % sur un an, passant de 19,9 % de part de marché à 16,3 %. Juste derrière Apple, quatrième au classement, se trouve Xiaomi avec 12,7 % de part de marché contre 13,6 % l’année dernière, en recul de 17,9 %.

IDC en profite pour partager d’autres informations sur certaines gammes de smartphones spécifiques. Ainsi, les pliants ont le vent en poupe avec une progression des ventes de 246 % sur un an. Sur le marché chinois, c’est Huawei qui domine le segment des téléphones pliants avec 44,9 % de marché, loin devant Samsung et ses Galaxy Z Flip et Fold (22,2 %), Vivo (11,9 %) et Honor (9,3 %).

Sur le même sujet : Apple toujours n°2 du marché des smartphones, loin derrière le leader

Pour faire face à cette chute importante du marché des smartphones en Chine, les constructeurs adoptent une stratégie prudente de gestion des stocks. Ils dépensent également leur budget en recherche et développement afin de proposer des innovations matérielles et logicielles afin de stimuler une demande en berne.

Source :

ITHome

Leave a Reply