Ubisoft, Capcom, Xbox Game Pass… Les actualités business de la semaine

News business Ubisoft, Capcom, Xbox Game Pass… Les actualités business de la semaine

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l’actualité business de la semaine écoulée.

Sommaire

  • Odyssey Interactive : le studio des anciens de Riot Games lève près de 20 millions de dollars
  • Capcom : des chiffres en baisse, mais un Monster Hunter Rise rayonnant
  • Le Xbox Game Pass a manqué ses objectifs pour l’année fiscale 2022
  • Ubisoft se cherche, les résultats plongent au premier semestre
  • En bref dans l’actualité de la semaine
  • Nos autres actualités business de la semaine

Odyssey Interactive : le studio des anciens de Riot Games lève près de 20 millions de dollars

Ubisoft, Capcom, Xbox Game Pass... Les actualités business de la semaine

Le 17 septembre dernier, le studio Odyssey Interactive lançait Omega Strikers en bêta ouverte. Il s’agit d’un jeu en 3 contre 3 gratuit, qui reprend l’aspect stratégique et le jeu en équipe de League of Legends, la prise en main immédiate de Rocket League et ce qui fait la force de jeux tels que Windjammers 2. Les retours sur Omega Strikers sur Steam sont excellents, avec près de 8000 évaluations qui donnent une appréciation globale très positive.

Derrière Odyssey Interactive, on retrouve des anciens de Respawn (Apex Legends, Star Wars Jedi : Fallen Order) mais aussi et surtout d’ancien développeurs de chez Riot Games, Dax Andrus, David Capurro, Eric Lawless et Richard Henkel, qui ont oeuvré sur League of Legends et Teamfight Tactics. Attendu sur mobile et consoles en février 2023, Omega Strikers va pouvoir compter sur une structure plus solide, à même d’assurer le suivi. Au terme d’un cycle de financement de série A, qui correspond à une optimisation du business-plan. Menée par Makers Fund, Anthos Capital, Andreesen Horowitz et Mitch Lasky, cette nouvelle levée de fonds a permis à Odyssey Interactive de faire rentrer 19 millions de dollars dans les caisses :

Notre objectif en tant qu’équipe de développement a toujours été d’inspirer et d’enflammer l’esprit de compétition des joueurs, et nous pensons que nous pouvons atteindre cette hauteur ambitieuse en intégrant leurs commentaires de la version bêta et en doublant lors du lancement, a déclaré Dax Andus.

Comme d’autres, Capcom vient de publier ses résultats pour le premier semestre fiscal 2023. Une période qui correspond avant tout au lancement de Sunbreak, l’extension de Monster Hunter Rise. En l’absence d’autres grosses sorties, Capcom enregistre une baisse de 30% de son chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier et un bénéfice en chute de 27%. On a donc un chiffre d’affaires de 333,7 millions d’euros, et un bénéfice net de 109,4 millions d’euros. Il faut cependant ajouter que ce semestre relativement “pauvre” se trouve en face du premier semestre 2021, au cours duquel était sorti Resident Evil Village.

Ubisoft, Capcom, Xbox Game Pass... Les actualités business de la semaine

Malgré tout, les ventes de jeux sont en hausse, ce qui est très bon signe pour l’éditeur, qui peut compter sur des ventes à long terme de ses licences. Entre le 1er avril et le 30 septembre 2022, Capcom a distribué 21,3 millions de jeux, contre 19,8 millions en 2021. Les bons élèves sont donc Devil May Cry 5 et ses 6 millions d’exemplaires envoyés dans le monde, Monster Hunter World qui a passé la barre des 18 millions, Resident Evil 2 et ses 10 millions de copies, mais également Monster Hunter Rise qu’on retrouve deux fois. Le jeu de base s’est écoulé à 11 millions d’exemplaires sur Switch et PC, tandis que Sunbreak s’est vendu à 4,4 millions d’unités.

Des résultats qui incitent Capcom à revoir à la hausse ses objectifs pour le second semestre, durant lequel on retrouvera l’édition Gold de Resident Evil Village qui inclut le DLC sur Rose Winters ou encore le remake de Resident Evil 4, attendu pour le 24 mars 2023. Reste cependant l’inconnue Street Fighter 6, dont la bêta semble avoir convaincu. Capcom n’a pas encore donné de date de sortie précise, on ne peut donc pas anticiper sa présence dans le prochain bilan. Quoi qu’il en soit, l’éditeur japonais anticipe un chiffre d’affaires annuel de 848 millions d’euros et un bénéfice net de 247,6 millions d’euros.

Le Xbox Game Pass a manqué ses objectifs pour l’année fiscale 2022

Cette semaine, Microsoft a dévoilé ses résultats financiers pour le premier trimestre fiscal 2023. La division gaming a donc eu sa propre section, dans laquelle on a appris que Microsoft a réalisé un chiffre d’affaires jeu vidéo de 3,61 milliards de dollars, le plus élevé dans l’histoire de la marque pour un premier trimestre. D’ailleurs, c’est également un très bon trimestre pour le Game Pass PC, en progression de 159% malgré l’absence d’exclusivités majeures. Autrement dit, le catalogue et les ajouts tiers continuent d’attirer plus de monde. Le Game Pass dans son ensemble est désormais rentable. Avec plus de 25 millions d’abonnés selon les derniers chiffres, le service réalise “entre 10 et 15%” du chiffre d’affaires de Microsoft Gaming.

Ubisoft, Capcom, Xbox Game Pass... Les actualités business de la semaine

La croissance ralentit cependant sur les consoles, et Phil Spencer, le grand manitou de Xbox, indique que le pourcentage devrait rester le même. Quoi qu’il en soit, les revenus continuent de grossir, et une première augmentation des tarifs se profile finalement, peut-être après les vacances de fin d’année. Cependant, on sait grâce à Derek Strickland que le Xbox Game Pass a manqué ses objectifs sur la période allant de juillet 2021 à juin 2022. C’était déjà le cas l’année précédente, puisque la croissance avait stagné à 37% pour un objectif de 47%. Pour l’année écoulée, le gap est encore plus important, puisque la croissance a été de 28,07% avec un objectif très (trop ?) ambitieux de 72,88%.

Il est cependant important de noter que la progression du Game Pass est le seul élément lié au Gaming qui fasse partie des objectifs fixés à Satya Nadella, PDG de Microsoft. Autrement dit, une partie de ses bonus sont liés au Game Pass. Pas de souci à se faire pour le grand patron, qui, comme l’indique Gamekult, a ramassé pas moins de 55 millions de dollars en espèces et en actions à la fin du précédent exercice fiscal clos le 30 juin dernier.

Ubisoft se cherche, les résultats plongent au premier semestre

L’éditeur français a, comme d’autres, présenté ses résultats financiers pour le premier semestre clos le 30 septembre 2022. La comparaison avec la même période l’an dernier est saisissante, puisqu’on note un chiffre d’affaires en baisse de 20,1 millions d’euros avec 731,2 millions en 2022 contre 751,3 en 2021. Le résultat opérationnel passe de 25,9 millions d’euros à -215,3 millions d’euros, tandis que les pertes sont de 190,2 millions pour le bénéfice net.

Ubisoft, Capcom, Xbox Game Pass... Les actualités business de la semaine

Dans ces résultats, on retrouve en creux les annulations de Ghost Recon Frontline, Splinter Cell VR et deux autres jeux non annoncés, dont le sacrifice servira à concentrer les efforts de développement sur les jeux les plus porteurs. Moins de jeux, mais une offre plus diversifiée, qui sera accompagnée d’une “simplification” de l’organisation et par des mesures visant à stabiliser les effectifs. Le phare se nomme évidemment Assassin’s Creed, dont l’avenir semble tout tracé avec Assassin’s Creed Mirage, mais également les projets Red, Jade, un jeu visiblement multi (Invictus), tous liés à travers le portail Infinity.

Notre objectif est d’amener la marque vers de nouveaux sommets en touchant une audience beaucoup plus large avec davantage de plateformes et de modèles économiques. Nous appliquons cette approche stratégique sur nos autres grandes marques, en commençant par Rainbow Six et The Division dans un avenir proche, a déclaré Ubisoft.

Ubisoft peut toutefois se satisfaire des 20 millions de joueurs qui ont lancés Assassin’s Creed Valhalla, de l’excellente réception critique de Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope, et des 85 millions de joueurs disposant d’un compte actif sur Tom Clancy’s Rainbow Six Siege. Ne reste plus qu’à voir comment se comporte Skull and Bones (dont le développement est terminé), lors de sa sortie le 9 mars prochain. En revanche, Avatar : Frontiers of Pandora ne sera pris en compte que lors du prochain exercice, et ne pourra donc pas profiter de l’élan donné par Avatar 2 : La Voie de l’Eau (14 décembre) pour booster son lancement. Notons enfin les grandes ambitions d’Ubisoft sur le secteur mobile, avec un Rainbow Six Mobile dont la bêta a rassemblé plus de 250 000 joueurs.

En bref dans l’actualité de la semaine

  • FIFA 23 domine les ventes en France (valeur & physique) sur la semaine 41. Les versions PS4, PS5 et Switch occupent le podium, suivies par Splatoon 3 et, vous le savez déjà… Mario Kart 8 Deluxe.
  • 4J Studios, nom derrière lequel on retrouve les portages console de Minecraft, a lancé un label d’édition. Le premier jeu publié se nommera Skyes Tales, développé en Ecosse par Puny Astronaut.
  • Alan Wake Remastered et CrossfireX n’ont rien rapporté à Remedy, qui affiche un CA de 30 millions d’euros, un bénéfice opérationnel de -3 millions, et un résultat net de -3,2 millions.
  • Sefton Hill et Jamie Walker, cofondateurs de Rocksteady, ont annoncé leur départ. Ils laissent les clés à Nathan Burlow et Darius Sadeghian, qui vont mettre aider les équipes à terminer un Suicide Squad : Kill the Justice League presque terminé.
  • Sega a ouvert une filiale à Singapour pour s’étendre en Asie du Sud-Est.

Nos autres actualités business de la semaine

Leave a Reply