Promis, vous n’avez jamais vu un jeu aussi malsain…

News jeu Promis, vous n’avez jamais vu un jeu aussi malsain…

À quelques jours d’Halloween, la rédaction de JV vous propose de s’intéresser à l’un des jeux les plus dérangeants de l’univers vidéoludique : Harvester. Le jeu fait encore son petit effet 25 ans après sa sortie. Dans ce numéro de JV Legends, on vous initie à l’aventure glauque de Steve Mason. Attention, cette chronique et ce jeu ne sont pas à mettre entre les mains des plus sensibles…

Horreur et damnation

Sorti en 1996 sur PC, Harvester nous envoie dans la petite ville d’Harvest au milieu des années 50. On y incarne Steve Mason, un jeune homme amnésique qui se réveille dans sa maison familiale. Problème, l’ambiance est pesante dans le domicile également habité par la mère et le frère du héros. En se déplaçant dans la bourgade, on y apprend que la fiancée du protagoniste est retenue prisonnière dans la maison de ses parents. Elle aussi amnésique, elle subit une situation horriblement dérangeante. Par exemple, le père de la jeune femme profite notamment de quelques trous dans les murs de la maison pour épier sa fille quand elle est dénudée.

Promis, vous n'avez jamais vu un jeu aussi malsain...

Et ce voisinage très peu sympathique ne s’arrête pas là. Si nous n’allons pas vous spoiler le jeu, ou même ce JV Legends, ici, sachez que cela fait partie des situations les plus softs du jeu. Pédophilie, viol, cannibalisme, scarification et, bien évidemment, meurtre sanglant : voilà ce qu’on retrouve dans Harvester. Pire encore, ces scènes ne sont pas immortalisées via des graphismes modélisés via un moteur graphique habituel. Non, ici, ce sont des vrais acteurs qui réalisent des scènes toutes plus horribles les unes que les autres. À travers une technique baptisée FMV (Full Motion Video), ce sont donc des prises de vues réelles qui sont ensuite digitalisées.


Volonté de choquer et esprit macabre

Mais alors, comment une idée aussi folle a pu naître dans l’imaginaire de quelqu’un ? Eh bien, tout commence au début des années 90 aux Etats-Unis. À cette époque, un certain Gilbert P. Austin travaille dans l’industrie du jeu vidéo. Brillant et passionné. Cependant, il n’œuvre absolument pas dans les jeux d’horreur. Plus habitué aux jeux de tir et de vaisseaux spatiaux, il souhaite néanmoins prendre un nouveau virage dans sa carrière. Pour ce faire, il veut créer un jeu choquant, mais de qualité ! Son but ? Bousculer une industrie qu’il trouve trop lisse et voir où se situent les limites de cette dernière.

  • Pour voir si le pari a été tenu par G. P. Austin, on vous laisse regarder ce JV Legends spécial Halloween !

Leave a Reply