Les 8 jeux d’horreur à faire pour frémir à Halloween sur PlayStation Plus Extra

News jeu Les 8 jeux d’horreur à faire pour frémir à Halloween sur PlayStation Plus Extra

S’il y a bien un soir où l’on peut se faire le plaisir de se faire peur, c’est bien le 31 octobre. Vous aimez les univers sombres ? Dérangeants ? Torturés ? Sanglants ? Nous avons ce qu’il vous faut. Voici une sélection de jeux disponibles dans le catalogue du PlayStation Plus Extra qui pourraient vous provoquer quelques frissons. Allumez un cierge, avec un peu de chance, vous vous en sortirez sans perdre trop de vies !

Little Nightmares

Porté par une esthétique forte rappelant les œuvres de Tim Burton et de Jean-Pierre Jeunet, Little Nightmares est un jeu de plates-formes atmosphérique qui mise tout sur l’immersion. Aucun dialogue ne vient sortir le joueur de l’aventure, aucune mélodie ne dérange l’utilisateur quand il arpente ce monde cauchemardesque : le soft de studio Tarsier mise sur un minimalisme qui fait mouche. Perdue dans un univers peuplé de créatures aussi effrayantes qu’agressives, la petite Six doit réussir différents puzzles, se cacher dans les recoins mais aussi fuir – littéralement – le danger. Si vous accordez davantage d’importance à l’ambiance horrifique qu’à un gameplay riche, vous passerez un bon moment avec Little Nightmares.


Metro Exodus

Époustouflant graphiquement et esthétiquement, Metro Exodus dispose d’une ambiance sombre qui vaut à elle seule le détour. Horrifique dans ce qu’il raconte et dans ce qu’il expose à l’écran avec des monstres sanguinaires dans une Russie ravagée par une guerre nucléaire, le titre de 4A Games offre un grand terrain de jeu composé d’environnements variés baignant dans une bande son soignée. Les moments de vive avec l’équipage de l’Aurora sonnent juste : ils apportent du cœur et de l’âme à cette production. Bien qu’il ne soit pas aussi parfait que nous l’aurions souhaité, Metro Exodus saura vous emporter dans un univers angoissant, ce qui est idéal si vous cherchez un peu de terreur en cette période.


Observer : System Redux

Le très orwellien Observer se déroule dans une Pologne futuriste post-apocalyptique. Le transhumanisme, devenu légion dans les rues de la ville, est frappé par un parasite informatique, le Nanophage. Observer est sûrement le titre horrifique le plus abouti de la Bloober Team. Sans mettre de côté les racines de l’horreur avec des visuels dérangeants et des jumpscares, le soft propose un gameplay assez riche pour le genre qu’il cible avec du glissé-déposé, des vues cybernétiques pour détecter des traces (organiques, informatiques), et surtout un système de gestion du stress. Car oui, ici, le héros peut se retrouver en situation de stress intense et… mourir. Ce polar sci-fi aux ramifications complexes est une plongée glauque et violente dans un univers inhospitalier.


The Dark Pictures Anthology : Man of Medan et Little Hope

Nous trichons un peu avec cette anthologie The Dark Pictures puisque nous n’évoquons pas un mais deux jeux, à savoir les deux premiers épisodes de la saga. Accessibles avec le PlayStation Plus Extra, Man of Medan et Little Hope nous plongent dans deux univers très différents. Le premier prend place dans un vaisseau fantôme perdu dans l’océan, alors que le second se déroule dans les plaines brumeuses d’une bourgade de Nouvelle-Angleterre sur fond de sorcellerie. Supermassive Games puise évidemment dans le cinéma, la littérature et le jeu vidéo pour donner vie à ses histoires de morts. Les amateurs de frissons qui souhaitent vivre des aventures angoissantes dans de longs couloirs semés de QTE seront aux anges.


Until Dawn

Aux côtés de The Quarry (qui n’est pas disponible dans le PS Plus Extra), Until Dawn est l’œuvre la plus aboutie de Supermassive Games. Le studio, qui s’est spécialisé dans le jeu narratif horrifique, narre ici l’histoire de 8 jeunes adultes qui partent en vacances loin de toute âme qui vive. Du moins, c’est ce qu’ils pensent. Un danger rôde autour de leur chalet, et plusieurs des protagonistes périront si le joueur rate ses QTE et/ou prend de mauvaises décisions. Avec des personnages “atta-chiants”, son ambiance soignée rendant hommage aux slasher movies et ses choix cornéliens, Until Dawn coche toutes les cases de l’Interactive Drama réussi. En plus d’être véritablement angoissant lors de certaines séquences.


SOMA

Réalisé par les spécialistes du jeu d’horreur psychologique, Frictional Games, SOMA reprend les bases d’Amnesia sans pour autant servir la même soupe. Dans les yeux de Simon, le joueur va parcourir un univers sous-marin peuplé de créatures agressives. À l’instar des autres titres du développeur, mieux vaut éviter les affrontements avec le bestiaire. Heureusement, les spécificités des monstres permettent d’apporter des variations au gameplay largement basé sur le cache-cache. Du côté des thèmes du jeu, nous retrouvons le transhumanisme, mouvement prônant l’utilisation des technologies pour améliorer l’être humain. SOMA saura vous mettre mal à l’aise et vous surprendre.


Transference

Doté d’une atmosphère pesante et d’une ambiance horrifique qui s’autorise divers jumpscares, Transference plonge le joueur dans les méandres de l’esprit de Raymond Hayes, un brillant scientifique. Cette excursion malsaine mène à une alternance entre deux pans de réalité, chacun se transformant à mesure que les souvenirs enfouis émergent. Transference mise sur son ambiance chaotique pour distiller la terreur et provoquer l’appréhension dans le cœur des joueurs. L’aventure étant très courte (moins de trois heures pour la terminer), elle peut être un choix idéal pour les plus pressés. Il est à noter que le soft est compatible avec le PSVR de la PlayStation 4 pour des sensations encore plus viscérales.


Get Even

Get Even est un jeu narratif en vue subjective dont le scénario constitue la force principale. Dans la peau de Cole Black, un mercenaire amnésique, le joueur se trouve à la solde d’un mystérieux geôlier qui lui fait revivre certains souvenirs traumatisants par l’intermédiaire d’un casque à la technologie avancée. Se déroulant dans un asile psychiatrique, Get Even est avant tout un jeu d’exploration à l’ambiance pesante. L’atmosphère générale de la création de The Farm 51 est une franche réussite : elle parviendra à coup sûr à susciter quelques frissons même chez les plus endurcis.


D’autres jeux pourraient également vous intéresser…

A propos du PlayStation Plus

Leave a Reply