gagner de l’argent juste en marchant, est-ce vraiment possible ?

Comme la plupart des investisseurs, je me suis d’abord intéressé à la cryptomonnaie dans le but de gagner quelques sous. Je suis arrivé sur le marché fin 2017, quand le Bitcoin atteignait pour la première fois les 20 000 dollars, en espérant faire fructifier mon épargne. Mais, contrairement à mes camarades investisseurs de l’époque, j’avais beaucoup de mal à lâcher un billet pour acheter de la crypto.

À l’image de nombreux épargnants, j’avais une immense aversion au risque. En clair, j’avais beaucoup de mal à investir de l’argent pour générer des bénéfices en retour. Pour récupérer des cryptomonnaies sans risquer de perdre mes euros, je me suis mis à chercher à des solutions alternatives à l’investissement classique.

À lire aussi : Payer votre voiture en cryptomonnaies, c’est désormais possible en France

Gagner des cryptos sans investir d’argent

Tout d’abord, j’ai placé une partie de mon épargne dans des solutions de lending. Sur des plates-formes comme Crypto.com ou Binance, il est possible d’immobiliser des stablecoins, des devises dont le cours est stable, et de percevoir des bénéfices. C’est exactement comme les intérêts bancaires, bien que les taux proposés soient plus intéressants. Pendant la phase haussière de l’an dernier, certains services permettaient de gagner plus de 10 % sur certaines cryptomonnaies. Malgré le krach, les taux restent bien supérieurs à ceux des banques. C’est évidemment plus risqué.

En parallèle, j’ai continué à chercher d’autres solutions permettant de gagner des cryptomonnaies sans perdre des euros. Je me suis notamment intéressé à la tendance des Play to earn (« Jouer pour Gagner » en français). Basés sur la blockchain, ces jeux vidéo proposent de remporter des crypto-actifs en jouant. Malgré de bonnes découvertes, comme Axie Infinity, je n’ai pas accroché aux jeux blockchain. J’étais plutôt en quête d’une solution plus passive qu’active.

La tendance des Move to earn

C’est alors que j’ai entendu parler des Move to earn (« Se déplacer pour Gagner » en français) une variante sportive des Play to earn. Concrètement, ces applications rémunèrent leurs utilisateurs en cryptomonnaies en fonction des pas enregistrés par le biais de leur smartphone. Plus vous marchez, plus vous récupérerez des actifs numériques ! Ces applications visent aussi à encourager l’exercice physique.

stepn
stepn

Durant l’explosion de la valeur des cryptomonnaies l’année dernière, certains utilisateurs ont gagné des sommes astronomiques grâce aux Move to earn. Une application est notamment parvenue à séduire les internautes intéressés par la crypto, StepN. Sur Twitter, certains usagers affirmaient récolter des milliers d’euros juste en marchant ou en courant. C’est tentant, non ?

L’obstacle du NFT obligatoire

Après avoir installé l’application StepN, j’ai rapidement déchanté. Car pour pouvoir collecter des cryptomonnaies en marchant, il faut d’abord investir. L’application oblige les usagers à acheter… une chaussure virtuelle sous la forme d’un token non fongible (NFT) sur la blockchain.

De plus, les prix étaient plutôt élevés. Il fallait compter plusieurs centaines d’euros pour obtenir une basket numérique. Évidemment, tout dépendait du cours des cryptomonnaies au moment de l’achat. Malgré cet obstacle, j’ai longtemps envisagé de passer le cap et d’investir dans un sneaker. Après tout, de nombreux internautes parvenaient à rembourser leur investissement en quelques semaines en marchant ou en courant.

Sur Twitter, je suis même tombé sur une pléthore d’investisseurs ayant conçu des plans de remboursement dédiés à StepN. L’objectif de ces plans était de générer rapidement assez d’argent pour récupérer sa mise de départ. Une fois que c’était fait, l’utilisateur pouvait alors commencer à engranger des bénéfices. Dans le cadre de ces stratégies, il suffisait de prendre en compte le prix de la basket choisie et le cours des cryptomonnaies offertes (GST/GMT). L’utilisateur découvrait ainsi le nombre de pas qu’il devait faire chaque jour pour se rembourser.

Comme on pouvait s’y attendre, la rentabilité des utilisateurs s’est finalement effondrée quand le marché crypto est entré dans une nouvelle phase baissière. Tout à coup, les rendements faramineux se sont réduits à des poussières. J’avais loupé le coche.

Je me suis mis en quête d’autres applications de type Move to earn. Dans le sillage de StepN, de nombreux projets avaient vu le jour. Malheureusement, l’achat d’un NFT faisait office de barrière d’entrée dans de nombreuses apps. C’est par exemple le cas de Fitmint ou Step, des clones de StepN.

dustland runner
dustland runner

Notez que certaines apps reprennent les codes du jeu vidéo, avec des missions à remplir et des défis donnés par la communauté. Si ça vous tente, on vous conseille Dustland Runner. Bien souvent, ces applications pèchent par une interface désordonnée et une profusion de fonctionnalités inutiles. De mon côté, je cherchais plutôt la simplicité.

Les apps sans investissement initial

Je suis finalement tombé sur des Move to earn bien conçus, simples et qui ne réclament pas l’achat d’une paire de sneakers virtuelles. C’est le cas de SweatCoin, un projet qui existait déjà bien avant que la tendance ne voit le jour.

sweatcoin
sweatcoin

Comme StepN, SweatCoin récompense ses utilisateurs en fonction des pas réalisés. Initialement, l’application rémunérait ses utilisateurs avec un jeton échangeable contre des biens ou des services. Un magasin en ligne permet d’acheter des produits ou d’obtenir des réductions sur d’autres. Le projet n’avait rien à voir avec une crypto ou la blockchain.

Face à l’essor des cryptomonnaies, les équipes de SweatCoin ont lancé leur propre crypto-devise, le Sweat, en septembre 2022. Tous les jetons gagnés par les usagers peuvent être convertis en Sweat par le biais d’une application dédiée, le Sweat Wallet. Sur ce portefeuille numérique, vous pouvez gagner des intérêts en bloquant vos Sweat pendant une période déterminée. En parallèle, il est toujours possible d’échanger vos gains contre des articles ou des réductions.

N’espérez pas faire fortune en collectant des Sweat, même si vous courez tous les jours durant plusieurs heures. On est loin des rendements offerts par StepN. Néanmoins, vos gains vous permettent de participer à des concours, dont les prix sont parfois alléchants. L’application propose par exemple de gagner plus de 12 000 USDT, soit 12 000 dollars.

smiles
smiles

Enfin, j’ai aussi découvert une application qui permet de gagner directement du Bitcoin, sMiles. Très basique, elle vous récompense en satoshis, la plus infime fraction de Bitcoin, en fonction de vos pas. Vous pouvez aisément transférer vos gains sur un portefeuille externe. Là encore, ne vous attendez pas à des fortunes. En une semaine, sMiles me rapporte en moyenne 50 satoshis, soit… 0.00988 euros.

Comme vous l’aurez compris, il est effectivement possible de gagner un peu d’argent juste en marchant. Néanmoins, vous ne récolterez pas une fortune en cryptomonnaies. L’argent magique n’existe pas, même si certains voudraient nous le faire croire.

Leave a Reply