En quelques heures, 3 câbles Internet sous-marins endommagés dans le sud de la France.


Cette histoire est qualifiée pour le moment d’incident mais il semble difficile de croire à une coïncidence. Ces dernières heures, au moins trois fibre optique sous-marines ont été coupées dans les fonds de la Méditerranée. La conséquence immédiate a été une profonde perturbations des liaisons internet Marseille-Lyon , Marseille-Milan et Marseille-Barcelone. Mais au delà de l’impact local, l’épisode a affecté la stabilité de la connexion Internet dans le monde. En fait, l’accès à Internet était plus lent pour les utilisateurs en Europe, en Asie et aux États-Unis. L’utilisateur lambda comme vous et moi n’a pas, normalement, perdu sa connexion. Cependant, une forte augmentation de la latence est à déplorer.

coupures cables internet

L’accès à Internet futur enjeu militaire ?

En seulement quelques heures, l’incident a été résolu et les 3 câbles ont été réparés. Pour le moment les informations sur ce sujet sont relativement rares mais ces types d’incidents, par nature rares ( les câbles sont enfouis à des profondeurs importantes ), se sont multipliés ces derniers temps. Effectivement, quasiment simultanément aux premiers incidents localisés en France, du côté de l’Angleterre, une fibre reliant les îles Shetland à l’Ecosse a également été endommagée. Une semaine plus tôt, le câble qui reliait les îles Féroé aux Shetland a été coupé…

Compte tenu de la situation internationale, de nombreux regards se tournent vers la Russie qui pourrait ainsi se livrer à des sabotages avec ses sous-marins…Mais comme pour l’affaire du Gazoduc, si la Russie apparaît aux yeux des Occidentaux, comme le coupable désigné, aucune preuve ne vient étayer ces accusations à cet instant.

Il y a quelques temps, Paris-Match sortait une infographie intéressante sur ces risques éventuels.

Coupures cables sous-marins internet

Leave a Reply